Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vendredi 29 juin 2012

Publié le par Marie Camilleri

 

 

Bizarre...en ce moment je me remets à penser à vous, pas que j'avais cessé de le faire non, mais vous devenez encore plus présentes depuis quelques jours. Ça a commencé fin mai en fait, je me suis rappelée que votre gala de danse devait avoir lieu cette année, vu que le dernier auquel j'ai assisté avant que vous ne partiez était en 2010. Une envie terrible, viscérale même, m'a prise...je voulais vous voir danser ...même cachée dans la salle je me devais de venir. J'avais même trouvé l'excuse bidon d'emmener votre frère lol...je savais très bien comment cela allait finir ...moi fière de vous ...vous trouvant les plus belles, les plus douées, les meilleures ...en résumé je vous aurais vues avec mes yeux de maman, pas du tout objectif ...mais qui pourrait me le reprocher...toutes les mamans font ça. Mais moi surtout en larmes ….je savais très bien que la soirée se terminerait comme cela ….je savais très bien que cela m'aurait fait plus de mal que de bien , mais cela m'était vital il fallait que je vous voie. En fait je suis peut etre réellement masochiste, je commence à me poser la question , pourquoi ce besoin de se faire du mal absolument, vouloir des choses qui à la fin on le sait très bien vont vous ravager le cœur ….on ne peut pas s'en empêcher on le sait mais on le fait quand même...ça ne s'est pas passé comme ça ...votre frère n'a pas voulu y aller ...du moins avec moi. Cela m'a fait mal mais j'ai pu comprendre pourquoi il avait refusé...à sa manière également il se protège et me protège. Il savait très bien au fond de lui que cela allait me faire du mal et il a voulu m'épargner. Je pense qu'à sa manière il a également éviter de se sentir tirailler entre vous et moi ….ça aussi je le comprends très bien, et je ne lui en veux pas le moins du monde. Donc ça a commencé avec ce fameux gala ...où je ne suis pas allée mais je vous jure sur ce que j'ai du plus cher au monde, c'est à dire vous et votre frère n'en doutez pas un instant, que j'en crevais d'envie. Mais j'ai encore une fois accepté de m'effacer, d'épargner votre frère. Ne prenez pas ça pour un sacrifice de ma part, non pas du tout ...c'est juste que je ne veux pas faire de mal à quiconque et surtout pas à votre frère ou à vous également. Tout le drame que je vis, non que nous vivons tous les quatre ainsi que vos grands parents est résumé en ces quelques mots « ne faire de mal à personne surtout pas à vous » Je vous avoue que la premiere chose que j'ai faite une fois le gala passé c'est de rechercher sur internet la moindre petite vidéo qui aurait pu être postée vous montrant ….j'avoue également être allée sur vos profils facebook . J'y vais d'ailleurs régulièrement ...même si je n'ai accès qu'à peu de choses je viens faire mon petit tour. Regarder vos photos...me faire encore du mal une nouvelle fois lol...me donner l'impression d'être tout de même avec vous malgré tout ...Et j'ai vu les photos du gala avec toutes vos amies....maquillées, habillées

et en vous regardant je me suis dit mon dieu elles sont belles mes filles ! Où sont les petites crevettes, les petites pépettes d'il y a bientôt 18 ans ….Encore aujourd'hui je cherche une vidéo de ce fameux gala . J'ai eu des échos à droite et à gauche disant qu'une fois de plus il avait été superbe...et dans ma tête je me disais qu'encore une fois vous aviez dû être les plus belles....fierté de mère ! Cela a continué avec lundi dernier. Je rentrais du travail le soir ...et comme tous les jours, deux fois par jour, je passe devant ce qui est devenu votre maison, votre famille....et comme tous les jours , mon regard se déporte toujours vers ta chambre Mélanie, car c'est la seule que je vois de la route ; c'est systématique, c'est devenu un réflexe chez moi, je ne m'en rends même plus compte que je le fais. Lundi soir donc je rentrais du travail et comme d'habitude mon regard s'est déporté sur la gauche ...depuis le matin j'avais une drôle de sensation, je ne cessais de penser à toi Marylou je ne sais pas pourquoi ...de toute la journée j'ai eu cette sensation de mal être au fond de moi mais pas pour moi pour toi ….Mon regard a été attiré sur la droite et c'est là que j'ai vu la silhouette assise sur le petit muret en pierre. Quand je suis passée à sa hauteur j'ai cru te reconnaître Mary...je dis j'ai cru parce que plus vous avancez en âge toutes les deux et plus vous vous ressemblez de profil. Et là une idée folle m'a traversé l'esprit....demi tour ….je te sentais tellement malheureuse, tellement mal, ta tête vers le bas ...et je l'ai fait ce demi tour en me demandant ce que j'allais bien pouvoir faire une fois la voiture arrêtée à ta hauteur. Allais je juste te regarder ? Sans rien dire juste plonger mon regard dans le tien ….comment allais tu réagir, peut etre allais tu te lever et t'en aller sans même poser les yeux sur moi...je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça ….encore aujourd'hui je me dis que j'ai été complètement dingue de faire demi tour. Une nouvelle fois je jouais avec la douleur mais c'était plus fort que moi ….Quand je suis arrivée à l'endroit où tu étais assise tu avais disparu et en regardant vers la caserne j'ai vu ta silhouette marcher pour rentrer. Encore un rendez vous manqué ….et je suis repartie en remerciant en fait le ciel que tu sois partie …. Le soir même j'ai fait ma petite balade sur vos profils..et j'ai vu ….de statut en couple tu venais de passer à « célibataire »....c'était ça alors ma sensation de mal être depuis quelques jours...

Et ça a continué ….avec un rêve ...le dernier que j'ai fait de vous deux, enfin du moins dont je me rappelle je l'avais fait il y a deux ans mois pour mois....il m'annonçait avec deux mois d'avance votre départ...j'avoue que ce rêve m'avait perturbé sur le coup il m'a fait peur ...car ce n'est pas la première fois que mes rêves m'avertissent de quelque chose mais je l'avais enfoui au fin fond de ma mémoire ; il m'est revenu en pleine face ce fameux mois de février 2011 quand j'ai réussi l'assignation de votre père...c'est là que j'en ai compris toute la signification . Alors il est vrai que le rêve que j'ai fait cette semaine a de quoi encore une fois me perturber ….J'étais chez moi avec votre grand mère et on a sonné à la porte. C'est votre grand mère qui est allée ouvrir, moi me tenant derrière elle...et je n'ai vu que vos deux sourires et entendu que votre voix unanime « on revient »....et puis toi Mary qui me disait « j'ai réussi mon concours d'infirmière « et moi qui te répondais en te prenant dans mes bras « moi aussi » et je me suis réveillée. Je crois que je me suis forcée à me réveiller...je ne sais pas ce que mon rêve veut dire ...étrangement, je me refuse à vouloir absolument l'interpréter par peur qu'il puisse me donner un quelconque espoir utopique....

Cela me fait bizarre de vous écrire là...Pourquoi le faire ….là encore je n'ai pas la réponse. L'idée me trotte dans la tête depuis des mois et des mois...j'ai même acheté un cahier tout neuf et beau stylo tout neuf ...j'imagine le sourire de votre grand mère à cet instant...mon amour des cahiers et des stylos neufs ...lol...Peut être pour vous dire tout ce que j'ai là sur le cœur, pour vous montrer que je n'ai pas cessé de penser à vous, que derrière le masque que je mets à chaque fois que je vous croise je vous prouve par mes mots jetés ici que je n'ai pas changé, que je suis toujours la même que je suis toujours votre maman. Parce que je veux laisser une trace de cette souffrance qui est devenue mon quotidien ...parce que je veux que vous sachiez par quoi je suis passée mes moments de désarroi, de désespoir, mes colères aussi contre vous, et mon amour surtout pour vous

 

 

 

Commenter cet article